Echos du MIPIM 2017.
13. April 2017, Serge Stalder

Echos du MIPIM 2017.

Le MIPIM 2017, quésaco? Le plus grand marché international des professionnels de l’immobilier s’est tenu à Cannes du 14 au 17 mars 2017. CFF Immobilier y était et y a rencontré autant de partenaires qu’en six mois en Suisse! Nous vous dévoilons les coulisses de l’événement et ce qu’il fallait en retenir.

Un champion du monde au salon.

Un salon professionnel, c’est d’abord une cadence infernale: pour les experts de CFF Immobilier, une réunion de travail toutes les deux heures, du petit-déjeuner au dîner. Pour rendre les choses plus efficaces et confidentielles, une salle de conférence avait été réservée dans un hôtel voisin – où officiait, par un heureux hasard, un champion du monde de pâtisserie! De quoi joindre l’utile à l’agréable, surtout à deux pas du bord de mer.

Une ville dans la ville.

Le nouveau projet de «Pont Rouge – Esplanade», à Genève a suscité l’enthousiasme! Cette véritable petite ville dans la ville comprend quatre  bâtiments qui regrouperont bureaux, magasins, restaurants, cafés, commerces , espaces de loisirs et équipements publics et apporteront un nouveau souffle à la ville de Genève. Le tout à deux pas du centre-ville de Genève.

La Suisse à 98%.

Le  quartier de Pont-Rouge s’inscrit dans la lignée d’autres projets d’envergure lancés sur deux des autres sites privilégiés des CFF que sont Zurich (p. ex. le projet Europaallee) et Bâle (p. ex. le projet Meret Oppenheim Hochhaus).

Même à Cannes, les clients de CFF Immobilier proviennent presque tous de Suisse: des développeurs aux constructeurs en passant par les investisseurs, pas moins de 98% des contacts noués par la société le sont avec des partenaires suisses!

Le plus grand défi de la branche.

Les visiteurs du salon auront également eu l’occasion de débattre sur la difficulté prin-cipale des projets immobiliers commerciaux: la location des surfaces de bureau. De Genève à Zurich, tout développeur de projet est confronté à cette pénurie de locataires. Tout le jeu consiste donc à signer suffisamment de contrats ou de pré-contrats de location pour commercialiser au mieux un bâtiment avant de pouvoir envisager sereinement sa construction.

Un petit vent d’euphorie.

Un marché immobilier en pleine expansion voilà qui aura redonné le sourire à plus d’un exposant au salon cette année puisque l’industrie immobilière est entrée dans une nouvelle dimension: place à la «smart city» et à toutes ses composantes (économiques, sociétales, environnementales et digitales). Aux acteurs du secteur de voir grand, car une autoroute de croissance et d’innovation s’ouvre à eux. Cela tombe bien: de l’ambition et du savoir-faire, CFF Immobilier n’en manque pas.

Beitrag teilen

Fokusthemen

Kommentare

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.
Die Felder "E-Mail" und "E-Mail bestätigen" müssen übereinstimmen.
*Pflichtfelder
Speichern