Visite française : échanges riches et intenses.
16. August 2017, Philipp Scherble

Visite française : échanges riches et intenses.

« J’estime qu’il est important de posséder un département immobilier qui évolue dans la sphère de compétence d’une entreprise ferroviaire. Dans ce sens, je souhaite plein succès à la nouvelle Division Immobilier de la SNCF dans ses activités. Celles-ci en valent vraiment la peine ». C’est par ces mots que, il y a maintenant deux ans, Jürg Stöckli, Responsable de la Division CFF Immobilier et membre de la Direction du groupe, avait conclu une interview publiée dans le journal interne de la SNCF à l’occasion du lancement de l’unité Immobilier de la compagnie française. Depuis, les contacts se sont poursuivis. Le dernier en date a eu lieu cet été sous la forme de la visite en Suisse romande d’une délégation de la Direction Immobilière Territoriale Sud-Est. Pour ma part, cet échange a été particulièrement intéressant.

Echanges riches et variés

Ce n’était pas le premier contact depuis sa naissance il y a environ deux ans, mais cette rencontre avec des représentants de la nouvelle unité Immobilier de la SNCF a été vraisemblablement la plus intense et la plus riche. Emmenée par Sophie Matrat, la Responsable de la Direction Territoriale Sud-Est basée à Lyon et couvrant une région allant de Clermont-Ferrand à Dijon, la délégation était composée de représentants de tous les secteurs d’activités, soit de la Gérance à la Communication en passant par le Pôle financier et celui de la valorisation des logements.

Nos premiers échanges par courriels avaient plutôt portés sur les moyens mis en place par la Division CFF Immobilier pour améliorer la satisfaction du personnel et, partant, sur le travail réalisé par le Comité Culture en la matière. Si le sujet a servi de fil rouge durant la journée passée principalement à Genève, c’est une vue d’ensemble complète de nos activités qui a été proposée à nos collègues français. RailClean, nouvellement Facility Management, projets de développement avec visite du site Pont-Rouge, Acquisition de locataires, gestion d’une grande gare à l’image de celle de Cornavin, la vaste palette de nos occupations a impressionné nos visiteurs, lesquels évoluent dans des contextes différents. Pas de gestion de gares par exemple ou encore des développements plus difficiles à mettre en place avec les collectivités urbaines.

Les activités de SNCF Immobilier

Logo SNCF Immobilier

SNCF Immobilier s’organise autour de trois missions. Tout d’abord, la gestion et l’optimisation immobilière du parc tertiaire et social, industriels et ferroviaire du Groupe SNCF, une gestion qui ne concerne toutefois pas les gares et les infrastructures de transport. Ensuite, SNCF Immobilier assure l’aménagement et la valorisation des biens fonciers et immobiliers non utiles au système ferroviaire, ceci grâce à sa filiale Espaces Ferroviaires spécialisée dans l’aménagement et la promotion immobilière. Enfin, elle assume la fonction d’opérateur du logement et de bailleur social grâce à sa filiale ICF Habitat et son patrimoine de 100 000 logements, dont 90 pour cent de logements sociaux. Ces missions fonctionnent en synergie et supposent une connaissance approfondie du patrimoine et des enjeux des marchés immobiliers locaux.

Satisfaction du personnel

L’un des sujets revenu tout au long de la journée a été celui de la satisfaction du personnel. Au terme de la visite, Sophie Matrat m’a glissé qu’elle avait fortement ressenti cette satisfaction durant les échanges. La marge de manœuvre RailClean, la gestion d’un projet tel Pont-Rouge ou d’une gare de l’importance de Cornavin. Autant de sujets gérés de manière autonome par leurs responsables respectifs. C’est enchantés par leur journée et la qualité des échanges que nos collègues ont repris le train pour Lyon. Sans avoir fait la promesse de nous rendre la pareille prochainement. Je me réjouis de pouvoir emmener mes collègues à une découverte plus précise sur place des activités de notre petite sœur française.

 


Quelques chiffres clés

Preuves SNCF Immobiler

SNCF Immobilier, ce sont 8,5 millions de mètres carrés de bâtiments industriels et tertiaires, d’activités sociales. Le groupe public ferroviaire compte quant à lui 12,5 millions de mètres carrés. Ce sont également 20 000 hectares de terrains, dont 3000 urbanisables immédiatement. Ce sont également 100 000 logements, dont 2000 construits ou acquis en moyenne chaque année. SNCF Immobilier, ce sont enfin et surtout plus de 2300 collaboratrices et collaborateurs sur l’ensemble du territoire français.